Tout commence par Il était une fois ! Ou presque...
 :: Il y a un début à tout ! :: Contexte & Règlements

James Baskerville

Messages : 30
Date d'inscription : 01/05/2017
Age : 50
Localisation : Dans mon bureau
avatar
Admin
Voir le profil de l'utilisateur http://baskerville-institut.forumactif.com
Jeu 4 Mai - 12:23

L'histoire, c'est un conte de faits.

La vie est un conte de fée qui perd ses pouvoirs magiques lorsque nous grandissons.

Mais qu'est-ce qu'un conte, sinon une vision différente de la réalité ?
James Baskerville, théologien et professeur respecté de tous, une femme aimante, deux enfants merveilleux. Sa vie aurait pu suivre un court tout à fait normal, si ce n'était le brusque décès de sa femme dans des circonstances tragiques.

« Rapport de la police :

Le 16 Janvier 2009, a 21h07, Manchester, Chepstow St,

Madame Amanda Baskerville, née Wilcox, et sa fille Hannah Baskerville, âgée de 11 ans, sont prises en embuscade par une bande de quatre délinquants. Madame Baskeville qui s'en allait faire des commissions avant le retour de son mari au domicile familiale est tué, sa fille Hannah, sera violée a multiples reprises et laissée pour morte. La pré-adolescente sera retrouvé 1 heure plus tard par un couple de passant et conduite à l'hôpital le plus proche où elle sera rejoint par son père, James Baskerville, 40 ans, et son petit frère Oliver, 5 ans.
Grâce aux caméras de surveillance de la ville et aux témoignages de la jeune fille, quatre suspects sont arrêtés. La cour, ne possédant pas assez de preuves pour impliquer les jeunes de meurtres et viole sur une enfant mineur, relâchera les présumés coupables. »

Il relisait, encore et encore ce rapport qu'il avait conservé. James avait été un homme raisonnable, doux et compréhensif. Mais le décès de sa femme l'avait conduit à un fanatisme religieux extrême. Dégoûté par la justice et accablé par le chagrin, il n'était plus le père aimant qu'il avait été et ses enfants qui avaient été jusque là bercés d'amour se retrouvèrent plongé dans une vie austère et froide.

Quelques années plus tard, sa fille, traumatisée par cette histoire macabre, coupa les doigts d'un camarade de classe de 14 ans. Il avait eu le malheur de frôler sa cuisse dans le but de glisser sa main sous son uniforme scolaire. La jeune fille échappa d'une extrême justesse à la justice, au grand damne de son père. Ce dernier, outré que des crimes puissent resté impuni et traumatisé au plus profond de lui même, vendit tout ses biens pour acheter, au cœur de l'Angleterre rural, un immense château. Perdu au milieu des forêts et des montagnes, ce sanctuaire, caché de tous, devait accueillir des délinquants âgés de 16 à 22 ans, qui avaient échappé à la justice et dont les parents désiraient un avenir meilleur. L'institut Baskerville venait de naître, mais tout le monde est-il réellement coupable ? A vous de le découvrir...
©linus pour Epicode

James Baskerville

Messages : 30
Date d'inscription : 01/05/2017
Age : 50
Localisation : Dans mon bureau
avatar
Admin
Voir le profil de l'utilisateur http://baskerville-institut.forumactif.com
Jeu 6 Juil - 1:53

Contexte 2/2

Tout a un début et une fin !
Bienvenue à Baskerville jeune gens !
Je doute que tu sois ici en touriste alors laisse moi te préciser davantage l'histoire de ces lieux. Je pense qu'il serait important pour toi de savoir ce que tu foules. Ancienne église rénovée puis aménagée, château très ancien, cet endroit racheté il y a peu par M. Baskerville et a été baptisé à son nom. Il a décidé d'entièrement le rénover de sa poche pour en faire un institut bien spécial. Avec le peu de matière grise dont je dispose, je peux supposer que si tu n'es pas un nouvel élève tu fais partis du personnel de l'établissement. Il n'y a que ces deux genres de personnes qui viennent ici avec une pareille valise. Alors si tu as élu domicile dans le coin, je pense que tu es disposé à m'écouter davantage. Avec mes longues années et mon expérience j'ai pu voir changer cette vieille bâtisse, d'un tas de décombres a surgi une tour. Dans cette dernière habiterait le propriétaire et directeur des lieux. Personnellement, je ne lui ai jamais accordé toute ma confiance, ce n'est pas une bonne personne, il est perdu dans son monde. Depuis qu'il lui est arrivé tout ses malheurs il a commencé à être intéressé par de multiples religions et autres théories. Il s'auto-persuade qu'il pourra influencer sur le taux de délinquance chez les jeunes, il est certain, et ça je peux vous l'assurer, d'être un envoyé divin et qu'il aura le pouvoir de purger cette terre. Personne n'ose le ramener à la raison, il rentrerait apparemment dans des colères noires lorsque l'on s'oppose à lui. Mieux vaut bien tenir sa langue. Dans tous les cas, il n'a aucune pitié pour ce qu'il considère comme de la vermine. J'espère pour vous que vous êtes plus que majeur, dans le cas contraire, je peux être assez sûr que vous n'avez pas choisi d'être ici. Depuis que je suis à Baskerville, je vois affluer un nombre incroyable d'adolescents, mais je n'en ai jamais vu aucun d'eux ressortir de ce château. Les gamins moisissent entre ces murs et ne rêvent que de sortir et de retrouver leur liberté. Des rumeurs traînent au sujet de la présence de petits révolutionnaires qui traîneraient dans les sous-sols avec des idées bien à eux.

Si vous êtes un adulte, d'accord ou pas avec les méthodes de M. Baskerville, sachez qu'il ne faut pas sous-estimer ces petits. Même si ils n'ont pas même le quart de mon âge, ils sont loin d'être écervelés comme certains veulent croire. Ils savent ce qu'ils font et ce ne sont pas des petits anges pour certain. N'allez pas trop vous friter avec l'un d'entre eux, de plus en plus de gangs émergeraient et les guerres de bande menacent. Il ne faut pas se mettre en travers de leur chemin. Vous voyez ce grand parterre? Je laisse de la place en effet, je prends soin de ce carré de terre, je l'utiliserai pour planter une fleur à chaque mort. Comme vous pouvez le voir, il y en a déjà quelques unes de plantes bourgeonnantes. Eh oui... Gardiens ou non, fouilles ou non, des armes vont de main en main et le sang coule. J'en suis certain. Quelques morts et certains blessés sont déjà recensés, des élèves, des professeurs, des gardiens. Ils ne se passent pas un jour sans qu'une bagarre n'éclate. Voilà ce qui démontre la folie de notre directeur ! Rassembler des élèves turbulents, les ranger dans des chambres à quatre soit disant classés en fonction de leur dangerosité. Menottés, voir même battus en cas de rébellion, seigneur, il n'est pas normal de voir tant de violence; c'est ce qu'on enseigne entre ces murs. Les plus jeunes sont influencés par les plus vieux et les plus vieux sont indomptables. Les coups ne les feront pas taire. Venus tout droit des banlieues et autres ghettos du monde entier, sortis du tribunal, ça ne peut être qu'une source de problème de mélanger des élèves violents et agressifs entre eux. Cependant, ne va pas t'imaginer que chacun des élèves ici a de bonnes raisons d'être envoyé à Baskerville. Les erreurs se multiplient et ce n'est pas avec notre borné de proviseur que nous allons avancer ! Ce ne sont pas forcément des repris de justice ici, parfois ces enfants ne sont pas même jugés, ni même repris par les forces de l'ordre, ce sont les parents qui envoient leurs enfants dans ce château. C'est peut-être ce qui t'es arrivé... Dans tous les cas, il est bien bête de donner autant de pouvoir aux parents et si peu aux enfants. Après tout, il est bien facile de coller une étiquette sur le front d'un innocent. Ils écrivent ce qu'ils veulent dans le dossier d'inscription du futur élève et M. Baskerville interprète comme il veut. C'est d'une stupidité sans fin... Enfin bon, je ne devrais pas crier mon avis trop fort ici... Je n'ai pas envie d'avoir de problème avec mes supérieurs...  

Depuis 2011, l'école est ouverte et depuis 2011 je prie pour qu'elle ferme. Une école au beau milieu de l'Angleterre qui se fait passer pour une prison, j'aurais vu de tout durant ma vie. Dans tous les cas, restes sur tes gardes mon petit ! On est jamais à l'abri ici.
©linus pour Epicode

James Baskerville

Messages : 30
Date d'inscription : 01/05/2017
Age : 50
Localisation : Dans mon bureau
avatar
Admin
Voir le profil de l'utilisateur http://baskerville-institut.forumactif.com
Jeu 6 Juil - 2:28
06.07.2017: Mise à jour du contexte > Ajout d'une deuxième partie.

Contenu sponsorisé


Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: