Une gentille délinquante ? Est-ce possible ? [terminer][Hard sous Hide and Spoiler]
 :: Présentations

Invité

Invité
Dim 7 Mai - 12:56
• Nélie Reinart
ft. Tifa Lockart de Final Fantaisie

Âge : 18 ans
Situation conjugale : Célibataire
Situation familiale : Enfant unique, a vécu avec ça tante et ses deux horribles cousines.
professeur/étudiant ? : étudiante en classe A
Particularité physique ? : tatouage sur la poitrine et pas mal de cicatrice sur tout le corp
Orientation sexuelle : Bisexuelle
Origine : Britannique
Caractère ♦

Nélie … C’est une jeune fille perturbée sans doute mais elle ne se considère pas comme telle, elle est saine d’esprit, enfin pour elle. Nélie a fait fasse a la mort plus d’une fois dans sa vie, son père est mort avant sa naissance, sa mère s’est suicidée suite à sa naissance et son beau-père est mort devant ses yeux innocents le jour de ses 3 ans. Notre jeune Nélie a passé beaucoup de temps a être une petite fille sage et intelligente, mais au fur et à mesure des années, elle est devenue une jeune fille délinquante : elle ne fichait plus rien en cours, elle s’est rapidement mise à voler et à vendre de la drogue. Néanmoins Nélie reste une fille mignonne et gentille, elle peut être adorable quand elle veut, elle n’est pas sadique (sauf envers ses cousines). Elle est plutôt du genre à s’écraser devant les personnes plus fortes qu’elle, même si il ne faut pas la faire chier trop longtemps. Elle sait se défendre, elle a appris à se battre avec ses amis, avant d’entrer à l’institut. Elle était une jeune femme respectée partout où elle allait, en effet, Nélie traînait qu’avec des hommes, jusqu’à sa rencontre avec Hannah qui est rapidement devenue sa seule amie, sa meilleure amie, sa sœur… Elle l’adorait, c’était pour elle un modèle et passait le plus clair de son temps avec elle. Pour en revenir à comment Nélie agis, on peut simplement dire que c’est une fille simple, gentille et douce, mais il ne faut juste pas la faire chier trop longtemps.

Physique ♣


Physiquement …. Hum Nélie n’est pas très grande, elle mesure environs 1m60 pour 50 kilos. Elle possède de beau cheveux brun, allant jusqu’au bas de son dos, caressant son fessier en permanence. Elle a aussi la chance d’avoir de beaux yeux noisettes, changeant par moment, virant au vert foncé suivant le temps qu’il fait. Hum … Nélie s’est aussi fait tatouer un magnifique tatouage sur la poitrine assez jeune, une croix gothique avec de magnifique ailes d’ange déchus accrochées à celle-ci, ce tatouage prend tout le haut de son torse, descendant jusqu’au milieu de ses seins, un beau tatouage qui représente pour elle la liberté et la mort, deux choses qui pour elle, la qualifie très bien. Ensuite, vestimentairement parlant, elle s’habille principalement de noir et de blanc, le plus souvent, un short noir, un débardeur blanc avec des bretelles noir accrochées a son short et passant sur son haut, mettant en valeur sa poitrine. Parlons aussi corpulence, Nélie a de beaux seins d’une taille égale à 95 D, et de belles fesses rebondies ainsi que de belles courbes tout le long de son corps.


Histoire ♥

De la malchance ? Nan… pire que ça … Tu n’as jamais été très très chanceuse Nélie … Même avant ta naissance tu portais déjà malheur à ton entourage. Ta mère était si fière d’annoncer à ton père biologique qu’elle était enceinte, elle portait ce magnifique petit être au fond de son ventre, te gardant au chaud pour que tu grandisses. Elle lui avait annoncé le premier Janvier 1998, une surprise pour la nouvelle année. Quelques jours passaient normalement, dans un bonheur des plus profonds entre ton père et ta mère. Le 18 Janvier fut un jour tragique, voulant aller faire quelques courses pour laisser madame se reposer, ton père décida d’y aller seul… Grosse erreur car ce jours-là il perdit la vie, dans un accident de voiture. Ravagée par la tristesse, ta mère ne cessait de pleurer jour et nuit….

Elle passa une bonne partie de sa grossesse seule, enfermée dans sa chambre, ne mangeant que le strict minimum, elle était tombée dans une dépression des plus profonde… Elle… n’avait plus le gout de vivre, mais elle souhaitait te laisser une chance de vivre et faire ta vie. Elle trouva alors un homme, faisant semblant d’aller bien, souriante, joyeuse, extravertie… Tout était là pour montrer un beau tableau d’une future bonne mère. Elle trouva cet homme alors qu’elle faisait ses courses, une forte contraction la prit dans un rayon et il l’aida. Ils se revirent ensuite pour faire connaissance, après plusieurs rendez-vous, ils sortirent enfin ensemble, attendant ton arrivé avec impatience, mais … Ta mère n’avait toujours pas le gout de vivre non … Elle était rongée par la tristesse et avait prévus tout ça pour que tu aies un « père » aimant et qui s’occuperait de toi comme si tu étais sa propre progéniture. Quelque semaines avant ton arrivée, elle était allée s’acheter une corde… elle avait préparé un nœud coulant et la cachait dans un endroit où personne n’irait voir.

10 septembre 1998, une forte contraction atteint le ventre de ta mère, elle perdait les eaux. Son petit ami s’empressa de l’emmener à l’hôpital, le sourire aux lèvres, l’homme lui tenait la main dans la voiture lui disant qu’il était si heureux de devenir papa même si tu n’avais pas le même sang que lui.  Continuant de jouer la comédie, soufflant rapidement et souriante, elle lui répondit qu’elle était aussi heureuse que lui. Arrivée à l’hôpital, l’accouchement se passa sans problème, une magnifique petite fille sortie du ventre de cette femme, toi … Nélie…

L’hôpital est obligé de garder les jeunes mamans environs 2-3 jours pour vérifier l’état des nourrissons et des mamans après l’accouchement. C’est pourquoi ta mère fut garder deux jours. Tout se passait pour le mieux, aucun signe de faiblesse de ta part ni de la sienne. Son petit ami était alors venu la chercher. Vous rentriez rapidement à la maison. Ta mère patienta, le temps que ton beau-père te préparais pour te mettre au lit, te border, elle sortit la corde préparée les jours d’avant et l’accrocha a la poutre apparente de sa maison, dans le salon, elle prit un tabouret assez grand, passa son cou dans la corde après avoir écrit une lettre d’excuse pour toi et ton beau-père. Elle fit tomber le tabouret, faisant un grand fracas, ton beau-père se précipita vers le salon avec le petit être que tu étais dans ses bras et n’en cru pas ses yeux …. La femme qu’il aimait venait de se tuer après plusieurs mois de soi-disant bonheur.

Après ce terrible accident, ton beau-père sombra dans l’alcool, il t’aimait de tout son cœur, prenait soin de toi mais tu lui rappelais tellement ta mère qu’il pleurait chaque fois qu’il te voyait. Il passa trois ans à s’occuper de toi, prenant soin à ce que tu aies tout pour te sentir bien, tu avais appris tes premier mots, le jour de tes trois ans, il avait ramené un gâteaux aux fraises, tu adorais cela, ton sourire le fis une fois de plus pleurer, mais autre chose se produisit, il n’arrivait plus à respirer …. Ta tante qui était là ce jour-là appela les urgences… Mais il était trop tard… Ton beau-père si aimant venait de mourir … Une fois de plus devant tes yeux d’enfant innocente. Ta tante fut alors désignée pour s’occuper de toi… Mais dans le fond cette femme te haïssait, pour elle tu étais la cause de la mort de sa chère sœur et de ton véritable père ainsi que la mort de ton beau-père. Elle s’occupait un minimum de toi, elle te nourrissait mais te faisait dormir dans une chambre qui n’en était pas une, un bureau poussiéreux avec un simple morceau de tissus en guise de couverture et un coin avec deux coussins pour dormir. Mais tu ne te plaignais pas, tu avais très bien comprit qu’elle ne t’aimait pas et tu te sentais coupable de la mort de ton beau-père malgré ton jeune âge.

Tu grandis alors dans cette famille, avec tes deux affreuses cousines qui passaient leurs temps à te foutre sur la gueule et t’insulter de « petite fille maudite ». A l’âge de 6 ans, ta tante t’obligeait à dormir dans la cave, elle te frappait aussi à chaque petit faux pas que tu pouvais faire.  Tu allais aussi à l’école, une petite fille discrète et très intelligente. Tu avais de bonnes notes, ce qui insupportait ta tante, elle te frappait à chaque bonne note ramenée à la maison. Mais tu savais que ta maman serais fière de toi alors tu continuais et malgré les coups que tu recevais et bien tu étais fière d’être une petite fille intelligente.

Les années passaient petit à petit, tu restais une petite fille sage et intelligente, de temps en temps tu rentrais à la maison et toutes les notes que tu avais prise pour réviser à la maison étaient ravagée, soit par tes deux cousines aussi connes que moches ou bien par ta tante quand elle avait un peu trop bu. Vers tes 11 ans, tu devenais de plus en plus distraite en cours, tu répondais a tes professeurs et tu ne foutais plus rien, tu n’avais pourtant pas de mauvaises notes, tu n’avais pas besoin de réviser pour avoir de bonnes notes. Tu étais devenu le genre de petite fille je-m’en-foutiste qui n’avait besoin de personne pour avancer. Plus les années passaient et plus tu devenais une petite délinquante, vers tes 14 ans, tu commençais à voler dans les magasins, tu te droguais malgré ton jeune âge, traînais avec des personne plus âgées que toi, du genre 18-19 ans. Tu vendais aussi de la drogue, tu te faisais du fric comme ça. Un jour, alors que tu avais besoin de bouffer, car oui, ta tante ne te nourrissait plus et tu devais te débrouiller seule, tu entras dans une grande surface, une bière, un sandwich et un paquet de chips cachée dans ton sac à dos, tu te faufilas rapidement jusqu’à la sortie. Manque de chance un vigile te rattrapa alors que tu allais sortir, tu te sentais mal, tu ne voulais pas que ta tante apprenne que tu volais dans les magasins, c’est alors qu’une rousse apparus, elle attrapa ton bras et fis en sorte que le vigile te lâche et te tira pour que tu te mettes à courir, tu ne compris pas sur le moment mais tu n’avais pas le choix et la suivis le plus vite possible.

Une fois assez loin du magasin, à l’abri, tu regardas la jeune fille t’ayant aidé … Tu rougis alors en voyant son si beau visage, tu souriais alors et lui demanda pourquoi elle t’avait aidé. Elle t’expliqua juste que si tu volais pour manger elle n’allait pas te laisser te faire chopper pour si peu et avait donc décidé de t’aider. Elle avait sa propre vision de la justice et ça te plaisait, tu lui souris alors et lui demanda son prénom et comment tu pouvais la remercier. Elle te dit alors qu’elle s’appelait Hannah et que tu devrais rentrer chez toi, elle n’avait pas besoin qu’on la remercie, mais tu insistas et lui répondit simplement que tu la suivrais jusqu’à ce que tu aies trouvé comment la remercier… Elle soupira en guise de réponse et te répondis un simple  « ok ». Depuis ce jour, tu la suivais partout où elle allait.
Au fur et à mesure des années, Hannah et toi devinrent de grande amies, tu tenais à elle comme si c’était la seule personne que tu avais, enfin en réfléchissant bien, tu avais qu’elle dans ta vie, elle était un peu comme une grande sœur avec qui tu t’entendais comme chien et chat par moment mais dans le fond vous étiez inséparable. Tu avais aussi réussi à te faire tatouer avec l’aide de plusieurs amis, une croix gothique avec des ailes d’anges déchus sur le torse se terminant entre tes seins, Hannah était là pour voir ça, et surtout t’encourager. Un jour, alors que tu avais 15 ans et elle 16, elle fut emmenée dans une école pour les délinquants, une école faite par son père… Démolie à l’intérieur… Tu faisais connerie sur connerie afin de pouvoir la rejoindre. Tu avais alors appris qu’elle était dans une classe assez … spécial car en effet, cette classe regroupait de grand délinquant…. Réfléchissant à un moyen de la rejoindre et d’être de nouveau avec elle… Tu décidas alors de faire la plus grosse connerie de toute ta vie… Tu en parlas alors avec tes amis, tu avais un plan des plus … bizarre en tête …

hard and sous hide:
 
Ta tante fus rapidement au courant, tu fus frappée d’un bon nombre de coup, mais elle avait bel et bien entendu parler de l’institut Baskerville et avait décidé de t’y envoyer, ne voulant plus de toi ici après tout ça, t’insultant de tous les noms. Elle ne pouvait pas te porter en justice, tu avais bien trop de cicatrices sur le corps à cause du mauvais traitement qu'elle t'avais infligée, elle risquait gros si tu parlais. Une fois tes affaires prêtes, tu fus emmenée jusqu’à l’entrée de l’institut après avoir eu la lettre d’admission.

Arrivé dans cette école… tu espérais alors juste retrouver Hannah… Espérant être dans la même classe qu’elle et surtout dans la même chambre.

Tatouage:
 

Toi derrière ton écran ♠

ton petit nom/surnom:Nélie ou Ju'
Âge: 17 ans
Tu pense quoi du forum ?Je suis une des fonda je l'ai forcément ^-^
code du réglement :

Hannah Baskerville

Messages : 89
Date d'inscription : 03/05/2017
Age : 19
Localisation : Sûrement dans un coin sombre avec Billy
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
Dim 7 Mai - 19:26
Bon bon, ma petite chérie ! Je te valide sans soucis, quelques petits points d’orthographe etc... Mais l'histoire est logique alors tout est ok pour moi ! ♥

¤•.¸¸.•´¯`•.¸¸.¤•.¸¸.•´¯`•.¸¸.¤•.¸¸.•´¯`•.¸¸.¤•.¸¸.•´¯`•.¸¸.¤•.¸¸.•´¯`•.¸¸.¤
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: